Deux choses qui sont restées dans mon esprit après le TEDxParis | Two things that stayed in my mind after the TEDxParis

[English]

Cette semaine j’ai eu la chance d’être présent au TEDxParis, 3 heures de présentations de projets et de recherches qui envisagent de changer le monde. La thématique choisie par les organisateurs étant « Slow », voici 2 choses qui sont restées dans mon esprit après cette soirée.

[This week I had the opportunity to be present at the TEDxParis, 3 hours of presentations of projects and researches willing to change the world. The theme chosen by the organizers was “Slow”, here are 2 insights that remained in my mind after this evening.]

Ralentir est aller plus vite

La meilleure expérience d’apprentissage passe par l’alternance des phases d’immersion et de réflexion, il est très important de prendre du recul et de réfléchir sur nos expériences. Quand je suis dans une phase d’immersion dans un projet, c’est essentiel de faire une pause et de prendre du recul pour observer le projet à partir de différentes perspectives. Dans mon cas, ce moment de recul, de pause, est de faire du sport, de manger bien, de dormir bien (et beaucoup !), bien sûr de passer un super moment avec ma copine, avec mes ami(e)s, avec ma famille ou simplement, avec des inconnus, tout m’apporte de nouvelles idées et de l’inspiration. En faisant une pause dans les moments précis, on avance plus vite, parce que notre cerveau enchaine plus d’idées, on a plus d’énergie, et en ayant tous ces éléments en lien, la passion pour ce que l’on fait commence à devenir plus grande. C’est justement cette passion qui deviendra le carburant qui alimente le cycle d’immersion et de réflexion dans les activités que nous faisons tous les jours. C’est intéressant, mais pour la plupart des gens qui me connaissent, j’étais au TEDxParis un peu dans le cadre de mon travail, de mes projets, de mes recherches scientifiques, mais en réalité, j’étais là dans le cadre de mon recul de réflexion.

[To slow down is to go faster]

[The best learning experience involves alternating phases of immersion and reflection, it is very important to take a step back and reflect on our experiences. When I’m immersed in a project, it’s essential to take a break and step back to observe the project from different perspectives. In my case, this moment of reflexion is to do some sport, to eat well, to sleep well (and a lot!), and of course, to spend a great time with my girlfriend, with my friends, with my family or simply, with strangers, everything brings me new ideas and inspiration. By pausing in these specific moments, we move faster, because our brain enchains new ideas, we have more energy, and having all these elements in connection, the passion for what we do starts to become bigger. It is precisely this passion that that fuels the cycle of immersion and reflection in the activities we do every day. It’s interesting, but for most people who know me, I was at the TEDxParis a bit in the context of my work, my projects, or my scientific research, but in reality, I was there in the context of my moment of reflexion.]

La recherche en sciences sociales est en train de changer complètement

La deuxième chose qui est restée dans mon esprit est en lien avec différentes recherches scientifiques qui ont été présentées allant du sommeil à une nouvelle façon d’apprendre les mathématiques à l’école. Le point le plus important est qu’aujourd’hui, pour la première fois dans l’histoire des sciences sociales, nous pouvons quantifier ce qui avant était impossible de quantifier en créant du Big Data (par exemple, dans les interactions dans les milieux éducatifs et sociales, ou en mesurant le sommeil de milliers de personnes dans toute la planète, ou dans la production créative dans des populations très larges, ou dans l’économie et les réseaux complexes). Ce qui m’amène à penser qu’aujourd’hui dans les sciences sociales, les instruments qualitatifs sont très utiles pour définir nos hypothèses, pour avoir de nouvelles idées sur le monde qui nous entoure et à partir de ces nouvelles idées définir et proposer des hypothèses, mais pas pour les tester. Pour tester nos hypothèses, nous disposons pour la première fois, de nouvelles technologies qui nous permettent de quantifier et de mesurer de façon beaucoup plus précise ce qui avant était impossible de mesurer de façon précise, quelques instruments qualitatifs peuvent complémenter les instruments quantitatifs, mais pour faire avancer réellement les sciences sociales on a besoin d’instruments quantitatifs qui vont nous permettre de répliquer les recherches scientifiques en essayant de trouver des résultats de plus en plus objectifs à partir d’instruments qui mesurent nos variables avec précision.

[Social science research is completely changing]

[The second thing that has stayed in my mind is related to various scientific research that has been presented ranging from the science of sleep to a new way of learning mathematics in school. The most important point is that today, for the first time in the history of the social sciences, we can quantify what before was impossible to quantify by creating Big Data (Ex. social interactions in educational settings, or measuring the sleep of thousands of people all over the planet, or in creative production in very large and heterogenous populations, or in the economy of complex networks). Which leads me to think that today in the social sciences, qualitative instruments are very useful to define our hypotheses, to have new ideas about the world that surround us, and from these new ideas to define and propose assumptions or hypothesis, but not to test them. To test our hypotheses, we have for the first time, new technologies that allow us to quantify and measure in a much more precise way what previously was impossible to measure in a precise way, some qualitative instruments can complement the quantitative instruments, but for to really advance the social sciences we need quantitative instruments that will allow us to replicate scientific research by trying to find more and more objective results from instruments that measure our variables with precision.]