How to give the same experience everywhere in the world – The #BigDatathon adventure

big data and education

[Français]

Last week, the TECHNÉ Laboratory at the University of Poitiers and other partners organized a “Big Datathon”: Let’s try to imagine in teams of 3 – 5 people and in 12 hours an application that uses the potential of Big Data to solve a determined problem in education. The interesting thing was that the event was not only local (in Poitiers) but coordinated in all over the world, having teams not only from France, but also from Africa, Asia and Latin America. With 72 teams registered from different countries around the world, the challenge was huge.

[La semaine dernière, le Laboratoire Techné à l’Université de Poitiers et d’autres partenaires ont organisé un « Big Datathon » avec la premise suivante: essayons d’imaginer en équipes de 3 – 5 personnes et en 12 heures une application qui utilise le potentiel du Big Data pour résoudre un problème déterminé dans le monde de l’éducation. Un aspect très intéressant de l’expérience c’était que l’événement était non seulement local (à Poitiers), mais coordonné dans le monde entier, ayant des équipes non seulement de la France, mais aussi de l’Afrique, de l’Asie ainsi que de l’Amérique Latine. Avec 72 équipes inscrites de différents pays à travers le monde, le défi était énorme.]

BigDatathon

In this context, I was invited to give 3 mini workshops during the day to help the participants to find a specific problem, imagine a solution for this problem, and create a rapid prototype to illustrate this solution (a storyboard), also trying to help the participants that were stuck in the process.

[Dans ce contexte, j’étais invité à faire 3 mini-ateliers pendant la journée pour aider les participants à trouver un problème spécifique, imaginer une solution à ce problème, et créer un prototype rapide pour illustrer cette solution (un storyboard), en essayant également au cours de la journée d’aider les participants qui rencontreraient des problèmes ou qui étaient coincés dans le processus de conception.]

It was amazing to see the creative process of every team, but this morning I started to think about the communication that I had when I was trying to convey an experience about the design process to the participants in Poitiers (where I was) and around the world, with all the variables that this represents (the culture, the language, etc.). I have communicated with the participants using different tools like Skype, the live streaming platform that we used, WhatsApp, Twitter and even Facebook and phone calls.

[Personnellement, c’était une expérience incroyable de voir le processus de création de chaque équipe, mais ce matin, j’ai commencé à réfléchir un peu sur la communication que j’ai eu quand je voulais transmettre une expérience sur le processus de conception aux participants à Poitiers (où je me trouvais) et dans les autres pays du monde, avec toutes les variables que cela représente (la culture, la langue, etc.). J’ai utilisé comme moyens de communication avec les participants différents outils comme Skype, la plate-forme de diffusion en direct que nous avons utilisé pour la transmission des ateliers, WhatsApp, Twitter et même Facebook et des appels téléphoniques.]

BigDatathon_equipe

But it was very difficult to give the same experience to all the participants, so I wanted to stop for a moment right now, and start to think, how can I solve this problem?

[Mais il était très difficile de donner la même expérience à tous les participants, donc je voulais m’arrêter pour un moment, et commencer à penser, comment puis-je résoudre ce problème ? –> donner aux participants du monde entier la même expérience.]

I wanted to start with a reflection who Mauro Rego did not long time ago about the different elements that play an important role in a learning environment: Time (the amount of time planned for the learner to go through the learning environment and build the knowledge/competence/skill), Structure (the group of strategies used to deliver the content to the learners, Content (what we want to transmit to participants) and Reflection (the content being framed by the participants. It is the new content produced and shared by the participants based on the experience).

[Je voulais commencer par une réflexion fait par Mauro Rego il n’y a pas longtemps à propos des différents éléments qui jouent un rôle important dans un environnement d’apprentissage : Le Temps (le temps prévu pour l’apprenant à passer dans l’activité et le temps pour renforcer ses connaissances/compétences), la Structure (le groupe des stratégies utilisées pour fournir le contenu aux apprenants, le Contenu (ce que nous voulons transmettre aux participants) et la Réflexion (le contenu encadré par les participants, le nouveau contenu produit et partagé par les participants sur la base de son expérience).]

4elementsmodel

In the image above you can change the amount of every element, adapting the experience to the context, for example, sometimes the Content part will be bigger than the Structure or sometimes you have to give a lot of Structure and participants will realize how to find the Content, same thing with the Reflection element. These 3 elements are also closely related with the Time element. Mauro shows 3 different scenarios: “I provide the content and you decide how to do the work.” – “I give you nothing and you have to both research the content and find your way to work on it.” – “I give you the structure and you have to research the content yourself.”

[Dans l’image ci-dessus, vous pouvez modifier la taille de chaque élément pour adapter l’expérience dans le contexte, par exemple, parfois la partie du Contenu sera plus grand que la Structure ou parfois, il faut donner beaucoup de Structure et les participants seront en charge de voir comment trouver le Contenu, la même chose avec l’élément Réflexion. Ces 3 éléments sont aussi étroitement liés à l’élément du Temps. Mauro montre 3 scénarios différents: « je donne le contenu et vous décidez comment faire le travail » – « je vous donnerai rien et vous devez à la fois rechercher le contenu et trouver votre chemin pour travailler » – « je vous donne la structure et vous devez rechercher le contenu vous-même ».]

In my case, I designed the mini workshops with a big Structure, no Content and a lot of Reflection (the Time was 12 hours). Everything was perfect as participants were in the same physical place where I was, but I had not thought about how to operate the structure in the same way anywhere in the world, giving the participants the same experience. So this morning I thought in 3 possible solutions:

[Dans mon cas, j’ai conçu les mini-ateliers avec une « grande » Structure, pas de Contenu et beaucoup de Réflexion (le Temps était distribué en 12 heures de travail). Tout était parfait en tant que les participants étaient dans le même lieu physique où je me trouvais, mais je n’y avais pas pensé à la façon d’utiliser la Structure de la même manière partout dans le monde, donnant aux participants la même expérience. Donc, ce matin, j’ai réfléchi rapidement à 3 solutions possibles :]

ideasBigdatathon

1. Having a private virtual room for each team, and a public virtual room for all teams. The first solution is trying to have a place where I can communicate in equal conditions with everybody, but in teams, this can also helps if you want to work with teams in a cooperative/collaborative way. Fortunately the MIT Media Lab started to think in a platform that probably I can use next time to do this, the name of the platform is Unhangout.

[1. Avoir une salle virtuelle privée pour chaque équipe, et une salle virtuelle publique pour toutes les équipes. La première solution est d’essayer d’avoir un endroit où je peux communiquer dans des conditions d’égalité avec tout le monde, mais en équipe, cela peut aussi aider si vous voulez faire interagir des équipes de travail d’une manière coopérative/collaborative. Heureusement, le MIT Media Lab a commencé à penser dans une plate-forme qui probablement je pourrai utiliser la prochaine fois, le nom de la plate-forme est Unhangout.]

2. But how to overcome the Internet connexion problems (or even the lack of computers) of different countries? here I was thinking about a mobile application that can allow teams to communicate through pictures, short videos (some seconds like Snapchat) and sound, so you can obtain rapid feedback, the advantage here is that the mobile industry is growing exponentially in developing countries.

[2. Mais, comment surmonter les problèmes de connexion d’internet (ou même le manque d’ordinateurs) de différents pays ? ici, je pensais à une application mobile qui peut permettre aux équipes de communiquer à travers des images, des croutes vidéos (quelques secondes comme Snapchat) et du son, de sorte que les équipes (et moi-même) peuvent obtenir un feedback immédiat, l’avantage ici est que l’industrie de la téléphonie mobile commence à voir une croissance exponentielle dans les pays en développement.]

3. But what if we can not use these new technologies? how to solve this problem? Here I was thinking to create an interactive paper game kit with cards. Having as a baseline the most common problems that participants could find, I can create a card game to send to different teams, communicating just for the small details by chat (WhatsApp for example).

[3. Mais si nous ne pouvons pas utiliser ces nouvelles technologies ? Comment résoudre ce problème ? Ici, je pensais à créer un kit de jeu interactif avec des cartes en papier. Ayant comme base de référence les problèmes les plus courants que les participants pourraient trouver dans le processus de conception, je peux créer un jeu de cartes à être envoyé aux différentes équipes, et pour les petits détails de communication nous pouvons utiliser un service mobile de chat (comme WhatsApp par exemple).]

Or what about if we can mix the 3 ideas? I will start to explore more all of these ideas that I had this morning and probably mix them and adapt them for my next experience delivery.

[Et si nous pouvons mélanger ces 3 idées ? Je vais commencer à explorer un peu plus toutes ces idées générées ce matin et probablement les mélanger pour les adapter à ma prochaine livraison d’expériences.]